leadership en mathématiques

LEADERSHIP EN MATHÉMATIQUES

La Stratégie renouvelée pour l’enseignement et l’apprentissage des mathématiques (SRM) en Ontario préconise et exige le développement d’enseignants leaders en mathématiques dans chaque école élémentaire.  Un enseignant leader en mathématiques, identifié à l’intérieur d’une école, pourrait, ou non, avoir réalisé ses études dans le domaine des mathématiques.  Certains de ces enseignants-leads pourraient avoir complété un cours de qualification additionnelle en mathématiques.  Toutefois, bien que ce genre de formations offre diverses occasions d’améliorer les pratiques d’enseignement, les Q.A. n’abordent pas entièrement les moyens efficaces permettant de propager et de faire rayonner ces connaissances de manière à améliorer les pratiques d’enseignement au sein de toute une école.  Une personne qui assume le nouveau rôle d’enseignant-lead en mathématiques doit simultanément travailler en partenariat avec la direction de l’école dans le dossier du  leadership de l’école.  La façon dont cette relation est négociée afin de peaufiner l’enseignement des mathématiques et le rendement des élèves est à ses débuts.  L’objectif de cette C.P. est de développer des modèles puissants qui soutiennent les leaders mathématiques au sein des écoles afin qu’ils/elles puissent mieux appuyer les enseignant.e.s dans l’amélioration de leurs connaissances mathématiques et de leurs pratiques pédagogiques en mathématiques et qui, par conséquent, devraient améliorer le rendement des élèves.  Cette C.P. adoptera une perspective transversale et elle comprendra des leaders mathématiques provenant d’écoles élémentaires et secondaires.

VUE D’ENSEMBLE

Les enseignants leader sont, avant tout, des enseignants efficaces. Ils sont en mesure de recourir quotidiennement à des compétences qui permettent un enseignement efficace. C’est ainsi que Joseph Rogus (1988) décrit des enseignants efficaces:

«Les enseignants efficaces sont des professionnels réfléchis qui s’informent à propos des recherches et de la littérature qui sont en corrélation avec le thème de l’enseignement.  Ils appliquent les meilleures pratiques en enseignement.  Ils sont bien ancrés dans leur(s) discipline(s) et sont libéralement éduqués. Ils placent leurs salles de classe dans un contexte social élargi, ils comprennent les visions alternatives de l’école et comment les facteurs politiques et culturels externes influent sur ces variables. Ils maîtrisent avec aisance les régularités que l’on retrouve au sein du curriculum et ils ont assimilé les éléments essentiels de la pratique quotidienne « (traduction libre, p.48).

Les chercheurs, tel que Ruhama Even (1999), mettent l’accent sur la complexité du leadership enseignant en affirmant que pour aider les autres à développer leurs pratiques d’enseignement il n’est pas suffisant d’être reconnu comme étant un enseignant chevronné.  Ces individus:

  • maîtrisent les connaissances de la matière et du contenu pédagogique de concert avec les perspectives actuelles de l’enseignement et de l’apprentissage des mathématiques (p.ex.- les aspects cognitifs, curriculaires, technologiques et sociaux de l’enseignement de différents sujets mathématiques; l’évaluation d’une population étudiante diverse);
  • détiennent les connaissances et les compétences en matière de leadership et d’accompagnement afin de collaborer efficacement avec leurs pairs (p.ex.- adultes, enseignants);
  • font partie d’un réseau d’apprentissage professionnel et maintiennent des relations professionnelles à l’intérieur de la communauté de l’éducation.

Even suggère qu’une composante supplémentaire à considérer lorsqu’on fait référence à la capacité du leadership enseignant est l’expérience acquise dans la recherche action et l’enquête collaborative (voir figure 1).

Figure 1. Un modèle émergent du leadership enseignant en mathématiques.

À PROPOS DE LA COMMUNAUTÉ DE PRATIQUE LEADERSHIP EN MATHÉMATIQUES

La C.P. Leadership en mathématique est conforme aux critères et attentes de la Stratégie renouvelée pour l’enseignement et l’apprentissage des mathématiques (SRM, 2016) qui souligne l’importance d’accroître les opportunités d’apprentissage professionnel pour les enseignants et les directions en tant que leaders pédagogiques.  La SRM exige le développement d’enseignants leaders en mathématiques dans chaque école élémentaire afin de soutenir l’enseignement et l’apprentissage des mathématiques.  Un tel rôle nécessite que ces enseignants leaders en mathématiques travaillent en partenariat étroit avec leurs collègues et la direction de l’école.  Bien que les chercheurs doivent encore caractériser davantage “les connaissances mathématiques et les compétences que doivent maîtriser les leaders” (traduction libre;  Borko, Koellner, & Jacobs, 2014, p. 150), l’objectif de la C.P. Leadership en mathématiques est de développer des modèles informés par la pratique qui soutiennent les leaders mathématiques dans leur rôle au coeur des écoles.  Cette C.P. mobilisera également d’autres leaders à l’échelle de la Province, y compris ceux qui oeuvrent au sein des conseils scolaires et des facultés d’éducation, dans le but de préconiser la notion qu’avec un effort collectif, nous pouvons fournir un soutien adéquat aux enseignants, et ainsi rejoindre chaque classe et chaque enfant.  Les co-leaders de cette C.P. est la Dre Dragana Martinovic (Université de Windsor) et le Greater Essex County District School Board.

Pour atteindre ses objectifs, la C.P. Leadership en mathématiques travaillera en concertation avec divers partenaires de la province afin d’identifier et de créer des modèles informés par la pratique visant l’amélioration de l’enseignement et de l’apprentissage des mathématiques.  Parmi ces partenaires, on retrouve des facultés d’éducation, des conseils scolaires, des réseaux de leadership, des regroupements informels d’enseignants, des organisations professionnelles et des individus.  Cette structure permettra l’apprentissage à la verticale et à l’horizontale et ce, à l’échelle du système: à la verticale par l’entremise d’études de cas particuliers d’écoles, de conseils scolaires et de réseaux; à l’horizontale par le biais d’échange de connaissances et d’apprentissage entre les éducateurs de la province.

À plusieurs égards, notre travail consiste à mieux comprendre l’acte d’enseigner et de redéfinir celui-ci.  Tel que stipulé par Fullan, “si nous voulons obtenir une véritable percée dans le domaine, l’innovation doit émaner des enseignants travaillant en collaboration” (traduction libre, page 7).  Ainsi, notre C.P. se propose comme étant un système interactif qui relie des réseaux, des organisations et des individus dans le but de soutenir le développement du capital humain (p.ex.- par l’entremise de l’éducation formelle- de la formation initiale des enseignants, des cours de qualifications additionnelles et de l’expérience en cours d’emploi) et le capital social (p.ex.- la fréquence des conversations entre enseignants au sujet de l’enseignement des mathématiques- le contenu et la pédagogie, la confiance et le confort/l’aisance entre collègues).

Co-leads: Dragana Martinovic (Université de Windsor), Heidi Horn-Olivito (GECDSB), et Sharon Johnson (GECDSB)

Membres: Colinda Clyne/Jodie Williams (présidence FNMIEAO); Heidi Horn-Olivito (GECDSB); Sharon Johnson (GECDSB); Cam Fraser (OPC); Luciana Cardarelli (CPCO); Judy Mendaglio (OAME); Christine Sasso (SWOAME); Chad Richard (OMCA); Irene McEvoy (OMCA); Diane Boyer (AFEMO); Serge Demers (Université Laurentienne); Asima Vezina (MLN); Sandra Peirce (MLLN); Alex Lawson (Lakehead University); Anna Jupp (York University); Tina Rapke (York University); Alison Boehme (HWDSB)

PLAN DE MISE EN OEUVRE

Notre travail pour 2017 comporte la création de partenariats et la mobilisation des connaissances acquises grâce aux différentes initiatives mises en oeuvre dans la province. Nous allons simultanément organiser et/ou suivre les initiatives «ground-up» (celles qui impliquent directement les enseignants et les écoles) et les initiatives «top-down» (celles qui impliquent les conseils scolaires et les administrateurs scolaires) afin de mieux comprendre les besoins des éducateurs dans leurs différents rôles en corrélation avec le SRM.

GECDSB (Greater Essex County District School Board)

Au printemps 2016, le GECDSB a publié un rapport de la part de son groupe de travail sur les mathématiques (“Math Task Force”).  L’un des domaines explorés à l’intérieur de ce document était celui du rôle d’un leader mathématiques et du leadership en mathématiques. Au cours de la première année de la mise en œuvre des recommandations du rapport, le GECDSB s’est concentré sur le développement de la connaissance du contenu et de la pédagogie et de la capacité de leadership en mathématiques des apprenants-leads. Ces apprenants-leads ont été identifiés comme étant des leaders en poste (siège social et administration) et faisant partie des équipes d’apprentissage en mathématiques au sein des écoles.

Plusieurs séances de perfectionnement, ateliers, études de livre et opportunités d’apprentissage professionnel ont été offerts aux apprenants-leads, à l’intérieur des écoles, afin d’accroître leur capacité en tant que leader en mathématiques.  Le GECDSB  a grandement appris au sujet du leadership en mathématiques et il continue à explorer des processus et des structures qui soutiennent les leaders en mathématiques.  Les données recueillies par l’entremise de ce travail, tout au long de l’année, soulignent l’importance d’accorder une plus grande attention aux structures organisationnelles qui appuient les leaders en mathématiques.  De plus, les informations cumulées ont permis de reconnaître la nécessité d’approfondir les apprentissages mathématiques au niveau du contenu, de la pédagogie et du leadership.

GECDSB et UWindsor

Le GECDSB a maintenu un partenariat avec l’Université de Windsor, pendant sept ans, grâce à un projet d’enquête collaborative. La force de ce partenariat a permis aux enseignants d’accéder à des occasions uniques de s’engager dans le processus d’enquête et de renforcer leur capacité professionnelle. Les principes du projet d’enquête collaborative GECDSB-Université de Windsor sont intégrés dans le cadre du travail actuel visant à accroître la capacité des apprenants-leads en mathématiques.

MLN (“Mathematics Leadership Network”) – personne ressource: Asima Vezina

Le Northeastern Ontario Mathematics Leadership Network est composé de 48 membres comprenant l’équipe du Ministère , 8 équipes-conseils (jusqu’à 5 leaders systémiques), 3 administrations scolaires et 6 “amis critiques” (chercheurs).  Le réseau contribuera des preuves de l’impact des cours de qualifications additionnelles sur les membres des équipes de leadership systémique responsables de la mise en oeuvre de la SRM et présentera des exemples des exemples de l’augmentation du sentiment d’efficacité collective du leadership. De plus, il  dirigera 8 enquêtes collaboratives pour les leaders ciblant l’amélioration du rendement des élèves en mathématiques à l’échelle du système et  introduira des nouvelles structures qui soutiennent l’apprentissage professionnel à grande échelle. Finalement, il partagera la réflexion en ce qui a trait aux moyens permettant d’accroître la capacité de tous les facilitateurs d’apprentissage professionnel des mathématiques de la région.

ML2N (“Mathematics Leadership Learning Network”)- personne ressource: Sandra Peirce

Situé dans la région de Barrie, le Mathematics Leadership Learning Network est composé d’équipes de leaders en mathématiques provenant de 11 conseils scolaires et 1 administration scolaire.  Les objectifs de ce réseau sont d’accroître les connaissances liées au contenu mathématique, à la pédagogie et au leadership d’un groupe noyau de leaders systémiques et de leaders au sein des écoles tout en développant l’efficacité collective et individuelle du leadership en mathématiques.  Une attention particulière sera accordée aux éléments suivants: a) savoir reconnaître les pratiques de l’enseignement efficace des mathématiques; b) encourager la mise en oeuvre de pratiques de l’enseignement efficace; c) développer les connaissances du contenu et de la pédagogie pour le leadership; d) créer une culture d’apprentissage; et e) faciliter de manière efficace l’apprentissage professionnel en collaboration.  Le ML2N appuiera les participants à s’engager activement, à modeler et à promouvoir des pratiques qui propagent les connaissances, telles que: a) découvrir, évaluer, utiliser et partager des preuves de haute qualité; b) créer des opportunités d’échange de connaissances et de co-apprentissage; et c) encourager et aider leurs homologues dans la mise en application de ces pratiques.

OPC (personne contact- Cam Fraser) et CPCO (personne ressource- Luciana Carderelli)

L’Ontario Principals’ Council et le Catholic Principals’ Council of Ontario comptent des milliers de membres qui pourraient être regroupés afin d’apprendre au sujet des défis et des succès de différents modèles de mise en oeuvre.

OMCA (personnes ressources- Chad Richard et Irene McEvoy)

L’Ontario Mathematics Coordinators’ Association est composé de leaders en mathématiques de 27 conseils scolaires de l’Ontario.  Le OMCA organise des rencontres mensuelles face-à-face et virtuelles, ainsi que des conférence et des retraites.  Ces occasions d’apprentissage permettent d’informer notre communauté de pratique quant au perfectionnement professionnel offert aux leaders en mathématiques.

L’équipe des enquêtes collaboratives de HWDSB (personne ressource Alison Boehme)

L’équipe des enquêtes collaboratives en mathématiques est composé de 6 enseignants des mathématiques oeuvrant de la maternelle à la 12 année au sein de conseil scolaire. Celle-ci explore les moyens à préconiser pour mettre en branle des pratiques pédagogiques efficaces lors de la mise en oeuvre d’un curriculum en spiral.  Sans les encombrements des initiatives rigides, ce projet privilégie explicitement un modèle d’apprentissage pour les adultes permettant ainsi un cheminement professionnel auto-dirigé, collaboratif, fondé sur la recherche et qui s’appuie sur la pratique réflexive.  

SWOAME (personne ressource- Chris Sasso)

Faits saillants:

  • constitue un chapitre d’OAME;
  • expérimenté dans l’organisation d’événements locaux et à l’échelle provinciale pour les éducateurs des mathématiques;
  • entretien de bonne relations avec les conseils scolaires de la région, un collège et une université;
  • propose des ressources à l’intérieur de la page web pour ses membres qui pourraient être utiles pour la province;
  • la branche exécutive est composée d’enseignants chevronnés et de consultants pour les mathématiques.

SWOAME organisera des enquêtes-échantillons qui pourraient être offertes aux membres d’OAME et développera/diffusera des ressources pour les éducateurs des mathématiques.

AFEMO (personne ressource- Diane Boyer)

L’Association francophone pour l’enseignement des mathématiques en Ontario traduira des ressources et des documents afin de les diffuser par le biais de leur magazine et de leur site Internet.

FNMIEAO (personne ressource- présidence)

Une association provinciale représentant les études des peuples des Premières Nations, Métis et Inuits et les enseignants des langues Autochtones qui appuiera les enseignants-leads, selon leurs besoins, en ce qui concerne l’enseignement et l’apprentissage des mathématiques des élèves issus des Premières Nation, Métis et Inuit (PNMI).

RÉSULTANTES ET ACTIVITÉS

  • Le GECDSB a organisé une rencontre pour le groupe de travail sur les mathématiques (“Math Task Force”) et coordonne présentement des occasions de perfectionnement professionnel, ainsi qu’une collecte de données de 240 leaders en mathématiques.
  • Le MLN vient tout juste de compléter une première année d’activités. De plus, il a également lancé un nouveau cycle d’apprentissage professionnel lors d’une rencontre de 3 jours à Sudbury.
  • Le ML2N aura leur première rencontre de 2 jours au mois de mai à Barrie.

Personne ressource:

Références

Borko, H., Koellner, K., & Jacobs, J. (2014). Examining novice teacher leaders’ facilitation of mathematics professional development. Journal of Mathematical Behavior, 33, 149-167.

Fullan, M. (2011). Learning is the work. Accédé par l’entremise de: michaelfullan.ca/wp-content/uploads/2016/06/13396087260.pdf

Rogus, J. F. (1988). Teacher leader programming: Theoretical underpinnings. Journal of Teacher Education, 39(1), 46-52.